MTHFR et fertilité

Fertility Yoga : un allié encore méconnu

La période de conception peut être magique comme éreintante, d’autant plus lors d’un parcours de PMA. Le surmenage ainsi que le sentiment d’être submergée peuvent alors prendre le pas sur l’envie de réussir et la confiance en soi, en ses capacités de conception. Les multiples rendez-vous de médecins, les heures passées à se renseigner sur le sujet, à chercher des solutions… Tout cela peut apporter un stress supplémentaire à un parcours déjà compliqué
 
Mais alors que faire pour ne plus se sentir spectatrice et prendre en mains sa fertilité?
Comment aborder ce passage de la vie avec sérénité?
Dans cet article, nous nous pencherons sur une solution pouvant vous aider à améliorer votre fertilité tout en réduisant votre stress: le Yoga!
De plus en plus pratiqué du grand public, le Yoga est devenu une pratique sportive et de relaxation qui n’a plus besoin de faire ses preuves. Mais alors, est-il vraiment efficace pour votre fertilité et vous aider à tomber enceinte?

Chez Fertil-In, nous souhaitons vous donner toutes les clés pour que vous puissiez prendre en main votre fertilité le plus sereinement possible. Nous allons donc vous répondre en nous appuyant sur des études, afin de vous montrer que le Yoga peut être bénéfique, non seulement pour vous aider à entamer vos tentatives de conception avec sérénité, mais également pour votre fertilité.

Les facteurs de stress et dépressions amenés par l'infertilité et les parcours PMA

Nous l’avons dit, et vous le savez sûrement déjà, l’infertilité peut occasionner un surmenage ainsi qu’un stress parfois difficile à gérer. Ajoutez cela au stress de la vie quotidienne et voilà un cocktail d’anxiété que vous portez sur vos épaules. 

Les problèmes d’infertilité peuvent apporter une détresse émotionnelle, une isolation sociale et même un disfonctionnement de la vie sexuelle dans un couple. Le stress amené par l’incapacité de procréer est classé comme l’un des plus grand dans la vie d’une personne, comparable à celui d’une maladie telle que le cancer[1].

En effet, les différents rendez-vous médicaux, la peur du résultat, les possibles échecs, tant de facteurs qui peuvent baisser le moral et vous faire vous sentir désarmée face à ces protocoles. Le stress et l’anxiété sont des réponses naturelles de l’organisme face à une situation de danger. Mais non traités, ils peuvent mener à une dépression. Il a également été remarqué que les femmes sont plus sujettes à ces causes de stress durant un parcours de PMA que leurs maris, sûrement du au fait qu’elles sont directement exposées à ces traitements[2].
Mais alors, est-ce que le stress a un réel impact sur votre fertilité et peut-il impacter négativement un traitement de PMA?
Fertility Yoga Stress

Les répercutions du stress sur la fertilité

Nous savons que notre esprit et son pouvoir d’auto-persuasion est très puissant. Il a déjà été prouvé que les effets placebos peuvent marcher chez de nombreuses personnes. Est-il pourtant capable de faire un effet inverse? En période de grand stress, notre esprit et notre corps se sentant en danger, pourraient-ils impacter négativement notre fertilité? Refuser de procréer car ils ne considèrent pas que les conditions soient réunies pour donner la vie?
De nombreuses études ont prouvé que les traitements de PMA et l’infertilité ont un réel impact sur le stress et peuvent causer une grande anxiété. L’influence du stress sur l’infertilité n’est pas encore aussi limpide. Peu d’études ont été entreprises à ce sujet. Cependant, il a été démontré que le stress influence directement l’axe Hypothalamus – Pituitaire – Adrenal (une chaîne de réactions entre ces trois régions de votre corps) qui, lorsque vous êtes exposée à des facteurs stressant, relâche du cortisol, qui pourrait influencer négativement votre fertilité.

Une étude[3] réalisée sur 264 femmes suivant des traitements de PMA a détecté que les femmes possédant une plus faible dose de cortisol dans leur organisme avait eu plus de facilité à tomber enceinte. Ils ont également trouvé que les femmes souffrant le moins d’anxiété ont eu de meilleurs résultats lors de leurs ponctions d’ovocytes.

Ce qui est sûr, c’est qu’il est bénéfique pour votre bien être mental de réduire le plus possible vos facteurs de stress, mais lorsque ceux-ci sont directement causés par votre désir de donner la Vie, il faut alors trouver des alternatives pour être plus calme et sereine dans votre vie quotidienne.

L'Hatha Yoga, le Yoga de la fertilité

L’Hatha Yoga se concentre sur la relaxation du corps et la respiration. Le but: utiliser le corps pour se libérer. Les postures sont axées sur le bon fonctionnement du corps et la régulation de la respiration pour induire un état d’esprit calme. C'est aussi une pratique de Yoga très bien adaptée pour les débutants.
Il aide également à renforcer les muscles, assouplir et avoir une meilleure oxygénation et circulation du sang. C’est donc une bonne activité physique douce pour la période de conception, que nous conseillons dans nos programmes. Il apporte également un équilibre hormonal à celle qui le pratique.

Vous l’aurez compris, l’Hatha Yoga se concentre sur trois principes: la relaxation, la respiration, les postures Asana. Les Asanas invite l’esprit à se relaxer tout en restant concentré. La respiration travaillée lors du Yoga est un mélange d’une respiration abdominale et thoracique. La respiration thoracique est celle que nous pratiquons dans la vie de tous les jours, elle est courte et rapide, elle peut parfois aussi se traduire en crise de panique. La respiration abdominale est plus profonde et lente, elle aide le corps à se relaxer. En ce sens, l’Hatha Yoga vous aide à réapprendre à respirer, en étant consciente de votre corps.

Pour toutes ces raisons, l'Hatha Yoga est le Yoga de la fertilité. Il s'adapte à votre cycle, vous apporte un équilibre hormonal ainsi qu'une activité physique douce et relaxante, très bénéfiques lors d'une période de conception pour favoriser la nidation.
Yoga Fertilite illustration 1

Les bienfaits du Yoga et la relaxation sur le stress

La respiration amenée par l’Hatha Yoga et les positions aidant à muscler et assouplir son corps en font une activité physique parfaite pour la relaxation. Une étude réalisée en 2018[4]a testé les bienfaits de l’Hatha Yoga sur un groupe de femmes. Les résultats ont montré qu’après 12 sessions (3 par semaines durant 1 mois) toutes avaient vu leur stress et leur anxiété baisser grandement. L’Hatha Yoga est donc le compromis parfait lors d’un parcours de conception, pour pratiquer une activité physique douce ainsi que pour se relaxer et appréhender cette période avec calme et sérénité.

Les résultats du Yoga sur la fertilité

La pratique de l’Hatha Yoga permettrait donc d’envisager la période de conception, ainsi qu’un parcours de PMA avec moins de stress et d’anxiété. Être plus sereine permet également d’avoir plus confiance en soi et en ses chances de réussites. 

Lors d’une expérience[5] réalisée sur un groupe de personnes en situation d’infertilité et en parcours de PMA, une grande différence à été trouvée entre les femmes ayant pratiqué le Yoga comme accompagnement de leurs parcours, et celles qui avaient choisi de ne pas pratiquer de Yoga. Le pourcentage de grossesse à la fin des 3 mois était de 59.61% contre 37.7%. 

Chez Fertil-In, nous souhaitons vous donner toutes les clés pour que vous vous engagiez vers le chemin de la Vie de la meilleure des manières. Pour cela, les cours vidéos en ligne de Fertility Yoga que nous vous proposons sont adaptés à votre cycle et vous aide à retrouver un équilibre hormonal ainsi qu’une sérénité pour vous aider tout au long de votre parcours.

Yoga Fertilite Illustration2 1

Notes :

[1] Vania Valoriani, Francesco Lotti , Claudia Vanni, Maria-Chiara Noci,Nicolas Fontanarosa, Gabriella Ferrari, Cinzia Cozzi, Ivo Noci, (2014), Hatha-yoga as a psychological adjuvant for women undergoing IVF: a pilot study, European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology, 159, doi.org/10.1016/j.ejogrb.2014.02.007

[2] Schaller MA, Griesinger G, Banz-Jansen C. Women show a higher level of anxiety during IVF treatment than men and hold different concerns: a cohort study. Arch Gynecol Obstet. 2016; 293(5): pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26884350/

[3] Gdańska P, Drozdowicz-Jastrzębska E, Grzechocińska B, Radziwon-Zaleska M, Węgrzyn P, Wielgoś M. Anxiety and depression in women undergoing infertility treatment. Ginekol Pol. 2017;88(2):109-112. pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28326521/

[4] Shohani, M., Badfar, G., Nasirkandy, M. P., Kaikhavani, S., Rahmati, S., Modmeli, Y., Soleymani, A., & Azami, M. (2018). The Effect of Yoga on Stress, Anxiety, and Depression in Women. International journal of preventive medicine, 9, 21. doi.org/10.4103/ijpvm.IJPVM_242_16

[5] P. Nayar, K. D. Nayar, R. Ahuja, M. Singh, G. Kant, N. Sharma, K. Nayar, Can Yoga affect IVF outcomes ?, Akanksha IVF Centre, New Delhi, India, Fertiliy and Sterility, Vol.108, Issue 3, Supplement e1-e422, 1 septembre 2017, p.507-508, doi.org/10.1016/j.ejogrb.2014.02.007

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

MTHFR et fertilité