Le magazine Monde Economique parle de Fertil-In !

Comment est né le projet Fertil-In et à qui s’adresse-t-il?
Voici un sujet qui a intrigué le magazine suisse Monde Economique qui nous a interviewé et consacré une page ce lundi 25 mai.
Fertil-In est né d’une envie profonde d’aider, d’abord des proches, puis des couples qui nous ont contacté. C’est l’envie de comprendre pourquoi il y a tant d’inégalités entre ces couples qui parviennent à concevoir au premier cycle et ceux qui attendent 2 ans, 3 ans et parfois même plus de 10 ans après le début des essais qui a motivé ce projet: identifier les facteurs de terrain qui influencent vraiment.

La fertilité a chuté avec l’évolution néfaste de notre mode de vie, de notre exposition aux perturbateurs endocriniens, de notre nourriture... celle-ci ne devrait-elle pas évoluer à mesure que nous améliorons nos habitudes de vie et de consommation?
Nous le pensons, et jusqu’ici l’expérience de nos testeurs nous l’a confirmé! Rappelons que nous sommes tous différents face à un même paramètre.

Dans cette quête de "contribuer à un monde meilleur", le destin nous a mis sur la route des bonnes personnes. Les rencontres du Pr Umberto Simeoni, dont la renommée nous faisait trembler les mains et qui est maintenant le président du comité médical de Fertil-In et de la Dre Claudine Vasseur, qui voit la médecine de la reproduction qu’elle pratique avec une approche de terrain novatrice, ont été décisives.
Le soutien du plus prestigieux cabinet suisse d’avocats Lenz & Staehelin, qui s’est senti touché par ce projet à vision humaniste et qui nous a sélectionné dans un plan d’aide bénévole, nous permet d’établir la meilleure stratégie de protection afin que ce précieux projet puisse voir le jour et perdurer.

Fertil-In est comme cette recette que l'on construit peu à peu et qui devient le meilleur gâteau jamais mangé, alors que vous ne savez même plus vraiment quelle a été la contribution de chaque ingrédient.

Chaque personne a apporté une contribution essentielle qui rend Fertil-In si spécial.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires