Témoignage

collage temoignage




“Fertil-In est là car vous êtes là!
Fertil-In a été créé avec le coeur, pour faire battre des coeurs!
Le vôtre, et celui, nous l'espérons, de vos futurs enfants.
Ce projet nous demande depuis le début une motivation forte et constante.
Et pour cela, nous avons une chance! Nous avons des moteurs puissants! VOUS
Et d’autres couples qui comme vous, ont eu envie d’engager le changement. Découvrez ici leur histoire.
La force et l’envie de réussir des utilisateurs de nos programmes, voilà ce qui nous inspire au quotidien.”

Virginie et Adva, fondatrices de Fertil-In.


 Un programme Fertil-In est un outil d’accompagnement de votre objectif de conception, réalisé par des professionnels de santé. Il ne peut cependant se substituer à un avis médical ni aux recommandations de votre médecin de la reproduction. 

Témoignage d'Ophélie et Alexis

3 ans d'infertilité, 2 fausses couches et un bébé surprise après 6 semaines de programme InConcept
Ophélie et Alexis, notre premier couple de testeurs, commençaient leur programme à la fin de l'été 2019.

Lorsqu’ils ont activé leur programme, ils se sentaient dans l’impasse, en perte de confiance et d’espoir. Ils ont été les déclencheurs d’un mouvement qui, nous l’espérons, deviendra grand!

Pour eux, les résultats ont été rapides ! Ils vous le racontent en images:
3 avril 2020
3 avril 2020

Témoignage Anne et Dimitri 

Screen Shot 2020 10 22 at 10 11 39
Les couples testeurs nous ont inspiré, ils ont été nos motivateurs.
Nous leur avons délivré des programmes, et ils nous ont donné la force de continuer, de persévérer. Ils nous ont conforté dans nos convictions. Ils nous ont prouvé que chacun pouvait devenir l’acteur du changement.

Ils nous ont fait vibrer aussi grâce à leurs messages de bonnes nouvelles. Et ces moments ont eu un goût particulier, un sérieux goût de victoire, pas la nôtre, mais la LEUR.
Car nous le savons, ils ont gagné un long combat! Et même si nous leurs avons donné quelques armes, ce sont eux qui les ont utilisées!

Ils ont donné la tendance à Fertil-In, car c'est leur projet de conception abouti qui a donné naissance à Fertil-In.

Anne et Dimitri ont fait partie de nos premiers couples de testeurs. Pourquoi se sont-ils lancé dans l’aventure Fertil-In alors que ce n’était que le début? Ils vous l'expliquent dans leur témoignage.

Aujourd’hui ils sont parents et nous leur souhaitons le plus grand bonheur.

Comme à tous ces couples qui nous ont fait confiance et ont su changé pour réussir, nous aimerions leur dire MERCI et surtout « Vous pouvez être fiers de VOUS!"

Témoignage de Susana, 39 ans

Après 8 années d'infertilité, 4 FIV et 2 FIV avec DPI (diagnostique pré-implantatoire) en République tchèque, Susana concrétisera son rêve grâce au programme InConcept et à une dernière FIV.

Témoignage de Manuella, 41 ans

4 FIV en France avec seulement 3 transferts et 0 implantation; une FIVDO en République tchèque, 2 transferts négatifs et le programme InConcept, puis InFIV, c'est ce qui a permis à Manuella d'avoir une grossesse évolutive!
germs CrRmKK njqQ unsplash
Après 4 échecs de FIV en France avec seulement 3 transferts, mais échecs d’implantation et fausse couche,  mon gynécologue nous a orienté vers le don d'ovocytes à l'étranger. J'ai choisi de m’adresser à ART Fertilité by maFIV afin de nous conseiller et nous accompagner dans cette aventure.

Suite à l'échec du 1er transfert d'un embryon frais, Adva m'a proposé de faire le programme InConcept de Fertil-In en prévision du TEC suivant. Malheureusement, ce fut également un échec. Adva m’a alors suggéré de faire aussi le programme InFIV qui a pour but d’optimiser les étapes du traitement et nous avons également discuter des différentes recommandations ensemble.

Je me suis rendue compte que les conseils devaient être suivis à la lettre car il avaient un but précis. J'ai alors décidé de respecter totalement ce que le programme proposait que ce soit en terme d'hygiène alimentaire et de conseils pour gérer son stress. Ce ne fut pas simple, mais nous avons enfin eu notre positif pour notre plus grande joie. Je viens de passer l'échographie des 3 mois et ce n'est que du bonheur.

Merci à Fertil-In et Adva de nous avoir aidé à réaliser notre rêve.

Témoignage de C., 28 ans

C. et son mari devaient s'orienter vers une FIV avec don d'ovocytes en raison d'une insuffisance ovarienne. Après 3 mois de programme InConcept Duo, malgré des pronostics pessimistes, ils ont pu concrétiser leur rêve suite à une insémination.
bhuvanesh gupta yH66cRzpNzQ unsplash
Nous avons démarré les essais en février/mars 2019. Nous avons tout de suite commencé avec des tests d'ovulation et pourtant chaque mois, mes règles arrivaient. J'avais des cycles réguliers de 27 jours. On s'était donné un an avant de consulter. On arrive donc en mars 2020, le COVID aussi, ce qui fait que nous prenons notre 1er rendez-vous avec une gynécologue spécialisée PMA en juin 2020. Ce que j'ai appris plus tard, c'est qu'elle était également la directrice du centre PMA de notre région donc plutôt calée sur le sujet. On fait les premiers examens (bilans sanguins, spermogramme, hystérosalpingographie, comptage des follicules) et il en ressort tout de suite que j'ai une AMH à 0.18, ce qui est déjà très bas et une FSH à 13. La spécialiste me fait sous-entendre que c'est très mauvais car je suis en insuffisance ovarienne précoce, mais qu'avec 0.18 on peut peut-être tenter une FIV pour voir ce que ça donne.

Elle souhaite d'abord refaire un bilan sanguin en août pour confirmer ou infirmer les résultats du premier bilan. Elle ne peut m'expliquer d'où viennent ces chiffres: je n'ai jamais eu recours à de la chimiothérapie ou radiothérapie, je n'ai jamais fumé de ma vie, etc. Août 2020, les résultats sont encore plus mauvais: AMH à 0.05 et FSH à 18. Elle refuse la FIV et nous redirige directement vers la FIVDO. Elle m'a dit qu'elle ne pouvait rien faire pour moi. Entre-temps, en juillet, je découvre les programmes Fertil-In en faisant des recherches pour l'amélioration de la qualité des ovocytes. Je démarre donc le programme en juillet avec mon mari. Vu que le centre PMA refusera mon dossier, je me tourne vers les médecines douces. Je prends rendez-vous avec une ostéopathe spécialisée en fertilité pour tenter d'améliorer mon ovulation sur un cycle naturel. Lors de la séance, elle me propose de prendre un second avis chez son propre gynécologue qui est apparemment génial. 

Je prends donc rendez-vous avec ce deuxième médecin. Il regarde mes résultats et semble également partagé. Il m'explique que je suis une mauvaise répondeuse aux traitements au vu des chiffres et qu'on peut bien tenter une seule stimulation simple (les résultats de mon mari étant bons) pour voir si mon corps réagit. Si ce n'est pas le cas, on devra vraiment passer par la FIVDO. (j'avais en parallèle démarré les démarches via Art Fertilité). Les règles arrivent le 6 novembre, c'est parti pour le cycle de stimulation. On part sur un combo Gonal-f à 100 ui et Ovitrelle. Les premières échos montrent 4 follicules. Une petite victoire pour une IOP (insuffisance ovarienne précoce) comme moi! 
Lors de la dernière écho avant la piqûre d'Ovitrelle qui fera débuter l'ovulation, les follicules étaient à 19-16-14-14 mm, ce qui est vraiment bon! 
Je prends rendez-vous le jour de l'ovulation avec mon ostéopathe pour qu'elle puisse préparer mon corps. Elle m'a permis d'avoir une ovulation moins douloureuse et de préparer mon utérus. Suite à l'ovulation, j'ai dû prendre de la progestérone, j'ai donc eu des symptômes tels que ballonnements, maux de ventre, acné, seins gonflés mais ces symptômes peuvent tout aussi bien être des effets secondaires de la progestérone que des symptômes de grossesse. Je ne me fais donc pas trop d'espoir. Ce cycle-là, on se fait plaisir avec mon mari: sushis, apéro, saucisson (par contre aucun alcool pendant le traitement). On se dit qu'on peut bien espérer que ce sera vraiment la dernière fois que j'y aurais droit.
13 jours après l'ovulation, je passe une très mauvaise nuit: douleurs au ventre, insomnie. Je me dis "bon je vais faire un test, soit c'est positif et ce serait super soit c'est négatif mais au moins je le sais et je saurai que ces douleurs viennent des règles qui ne vont pas tarder". Je fais mon test dès le réveil et aperçois une légère deuxième barre... Je me dis que c'est un peu trop foncé pour être une barre de faux-positif mais mon mari n'étant pas certain, il me dit d'aller faire une prise de sang. Les résultats arrivent dans l'après-midi: 154 UI/I! Je suis bien enceinte! Alors c'est le tout début mais après près de deux ans d'essai et un diagnostic d'insuffisance ovarienne, c'est une victoire! Réussir à tomber enceinte avec mes propres ovocytes, c'était inespéré!  

Notre parcours est court par rapport à d'autres mais pas moins difficile, les résultats, le diagnostic, le deuil des gènes, toutes ces étapes ont fait qu'aujourd'hui nous savourons encore plus cette petite victoire! 

Et pour rassurer les couples qui trouvent le programme "difficile" car il y a de nombreux changements à faire en terme d'alimentation et de train de vie (sport, perturbateurs endocriniens), nous n'avons pas suivi le programme à 100% dès le début, nous l'avons adapté selon ce qui nous semblait le plus important. Pour nous par exemple, c'était l'alimentation. Mon mari mettait du sucre dans son café, le goûter était très sucré aussi, les petits déjeuners avec petits pains et croissants étaient gras... En changeant tout cela, nous avons gagné en énergie (petit-déjeuner salé) et avons perdu rapidement du poids, 10 kilos pour mon mari et 6 kilos pour moi. Nous avons donc été plus en forme et avons pu ensuite suivre le programme de mieux en mieux!

Témoignage de Laëtitia, 36 ans

Après 3 années d'infertilité secondaire, Laetitia est la future maman de jumeaux. Laëtitia a été une de nos premières utilisatrices publiques. Elle a engagée le programme InConcept le jour de sa sortie le 29 mai 2020. En 6 semaines, bébé 2 et 3 sont venus s'installer!
maarten deckers 5GKdpmo0wI8 unsplash
J'ai découvert Fertil-In sur les réseaux sociaux quand Virginie et Adva allaient lancer leur premier programme. En regardant les conseils qu'elles posaient j'ai tout de suite pensé que c'était ce qu'il me fallait. 

En effet, depuis 3 ans et demi nous essayions d'avoir notre deuxième enfant sans y arriver. Après 40 essais, je n'avais jamais ce test positif tant attendu à l'exception du dernier essai qui était en fait une grossesse extra-utérine. J'avais essayé toutes les méthodes douces comme l'ostéopathie, l’acupuncture, l'hypnose,... Après avoir fait des tests de fertilité qui ne trouvaient pas de cause à notre infertilité secondaire, nous nous sommes lancés en PMA, des stimulations avec inséminations. Au bout d'environ une année, j'ai eu mon test positif qui s'est terminé en salle d'opération car l'embryon était dans une trompe. 
On envisageait depuis quelques mois de tenter une FIV. C'est à ce moment là que j'ai entendu parler de Fertil-In. J'étais depuis quelques mois intéressée par la nutrition et j'avais trouvé beaucoup d'informations sur internet, sur des blog de nutritionnistes, mais il me manquait un accompagnement par un professionnel qui soit vraiment spécialisé en fertilité
J'ai donc débuté ce programme dès sa sortie fin mai, je voyais que le questionnaire ciblait plusieurs choses que je trouvais cohérentes. J'ai appliqué attentivement tous leurs conseils, même si certains n'étaient pas faciles à suivre. J'ai suivi aussi leur conseil de me mettre à leur programme de yoga de la fertilité, que j'ai beaucoup apprécié, même en dehors du cas de projet bébé, un yoga adapté à son cycle me faisait du bien.
J'ai repris mon traitement pour les stimulations début juillet et 10 jours après l'insémination, j'ai eu mes premiers symptômes de grossesse. Un test de grossesse a confirmé la bonne nouvelle, et j'ai appris quelques jours après en étant suivie par ma gynécologue que j'attendais probablement des jumeaux..

J'ai entre temps contacté Virginie pour continuer le travail de micronutrition avec elle puisque le programme spécial grossesse n'était pas encore sorti.

Après tout ce parcours pour essayer d'avoir bébé 2, c'est bébé 2 et bébé 3 qui font la fête dans mon utérus. J'ai déjà conseillé ce programme autour de moi, parce qu'il me semble non seulement utile pour la fertilité, mais aussi pour la santé des parents et des futures enfants, et parce qu'il a été conçu par deux femmes passionnées par leur travail, leurs clients et leurs futurs bébés. Ça se ressent a chaque post et chaque contact avec elles.!

Témoignage de Marie, 32 ans

Après 6 fausses couches en 2 ans à peine, Marie a débuté un programme InConcept Duo, sans beaucoup d'espoir. La grossesse qui commencera 6 semaines après fera bientôt d'elle une maman comblée.

Le succès de Charlotte et JB, 34 et 39 ans

Une FIV avec 0 fécondation, puis le programme InConcept et InFIV. Résultat : 9 blastocystes et un bébé au premier transfert!
Lorsque nous avons commencé les essais bébé, j’avais 34 ans et mon compagnon 39 ans : soit pas une minute à perdre 😉! 

Au fil des mois et des examens passés se révèlent des soucis de fertilité, qui devraient être contournés sans difficulté par une FIV d’après notre gynécologue PMA. Quelques mois plus tard, nous entamons notre 1ere FIV. 
Le gynécologue du centre PMA était très optimiste : nous avions un très bon profil pour la FIV. La réussite devait être au rendez-vous.
1514192 b78f2
A cette époque, nous avions une alimentation et une hygiène de vie correcte, comme la plupart des gens. Nous pensions que cela était suffisant...
Après 4 semaines laborieuses d’une stimulation qui ne semblait pas prendre et une ponction, le verdict tombe : aucune fécondation, échec total de la FIV ... Les médecins étaient extrêmement surpris de ce résultat. Ils n’avaient guère de solution, mis à part d'opter pour une FIV ICSI.


J’ai effectué de nombreuses recherches pour tenter de comprendre les causes de cet échec incompris des médecins, et trouver des solutions pour agir. C’est là que je suis tombée sur Virginie et Adva, intervenantes d’un webinaire d’un centre espagnol de PMA. 
J’ai trouvé leur approche très intéressante, innovante, et j’ai patiemment attendu la sortie de leur 1er programme InConcept le 29 mai dernier. Dans l’attente de la 2ème FIV, j’ai appliqué scrupuleusement toutes les recommandations du programme InConcept, puis du programme InFIV durant 3 mois. J’ai changé nombreuses de mes habitudes alimentaires, et d’hygiène de vie. J’ai optimisé au maximum mes chances de succès avec leur nombreuses astuces (et les fabuleux compléments alimentaires Nutryn). 


J’ai été suivi par Fertil in pour les différentes étapes de la FIV, soutien extrêmement précieux💓🙏🏻. 

Et le résultat fut au rendez-vous : cette FIV nous a offert 9 beaux embryons, et le 1er transfert a fonctionné ! Je suis aujourd’hui enceinte de 3 mois❤️. Sans ce programme et tous les conseils prodigués, nous n’aurions sans doute jamais obtenu un tel résultat. 
Je suis extrêmement reconnaissante à toute l’équipe de Fertil-In🤗💓 pour tout ce qu’ils nous ont apporté. 
Je recommande aujourd’hui ce programme à toutes mes amies en projet bébé, et à toutes mes copines de PMA.
Le bonheur est au rendez-vous. 

Encore merci ! 
Charlotte et JB

Témoignage d'Elsa et Guillaume, 28 et 29 ans

Elsa et Guillaume ont entrepris un programme InConcept pendant le premier confinement en attendant de pouvoir consulter en PMA. A leur premier RDV de PMA, ils apprendront qu’elle est enceinte. Un bébé surprise bien mérité après 18 mois d’infertilité!

D'autres témoignages utilisateurs des programmes Fertil-In

11 3b839
9 3b839
10 3b839
16 7c7cd
15 7c7cd
14 7c7cd
13 7c7cd
12 7c7cd
1 09083
2 09083
3 09083
4 09083
5 b0748
6 b0748
7 b0748
8 3722f
9 3722f
10 3722f
11 3722f
12 3722f
13 3722f
15 e7b33
14 e7b33
👆🏻Cliquez sur chaque carré pour découvrir les différents témoignages 👆🏻
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires